Translate

jeudi 22 décembre 2016

La vie publique: un prix à payer


Depuis plusieurs mois, la presse et beaucoup d'élus s'étaient positionnés en faveur de ma candidature à la présidence de la nouvelle collectivité du Sud Manche. Moi-même je m'étais fait à cette hypothèse  d'apporter mon expérience et mes idées à ce territoire à la tête d'une équipe d'élus dont l'avenir du pays est leur priorité.

Récemment, un événement grave , pas tout à fait étranger à la vie publique, est survenu dans ma vie familiale.  Chacun peut comprendre qu'il puisse interférer sur mes priorités . En même temps, une  candidature à la présidence de la communauté d'agglomération du Mont Saint Michel Normandie s'est révélée à la presse. Soit! Ayant  prêché l'unité  depuis des mois, j'en prend acte me refusant à tout commentaire car je  souhaite vivement  que notre territoire puisse atteindre dans la sérénité un équilibre porteur de progrès;  ce sont les deux principales conditions qui  permettront de faire avancer un pays qui souffre du départ des jeunes, de vieillissement et d'une précarité qui s'enracine bien qu'il y fasse bon vivre lorsqu'on a la chance d'y avoir un emploi et d'y être autonome. 

Bien sûr,  je ne renoncerai pas à représenter mon bassin de vie et à mettre mes compétences et mon expérience au service du Sud Manche en matière de développement durable .  La Solidarité, l'Économie et l'Environnement, sont trois objectifs dont j'ai toujours fait mes priorités.

Le 7 janvier prochain, 158 élus auront à élire ceux d'entre eux qui gouverneront cette communauté d'agglomération. Je souhaite que ces élections se fassent dans un souci  d'équité territoriale et  de pluralité des compétences. Celles-ci existent, mais il importe d'être ouvert à toutes les sensibilités, l'unité ne pouvant s'obtenir qu'à cette condition. 

Enfin, je fais le vœu  que cette nouvelle entité territoriale que j'ai personnellement souhaité voir composée de pôles territoriaux et de pôles thématiques sache conforter au cœur de ses bassins de vie cette démocratie locale dont nos territoires ruraux ont bénéficié jusqu'alors; chacun sait qu'une grande majorité d'élus locaux sont des bénévoles et que leur repli de la vie locale conduirait à créer des postes de fonctionnaires territoriaux qui augmenteraient ainsi les dépenses de fonctionnement au détriment d'investissements producteurs de richesses nouvelles.  Pour l'avoir étudié, le premier budget de cette nouvelle communauté d'agglomération exigera déjà beaucoup d'attention pour ne pas puiser dans des réserves qui doivent servir à investir en priorité pour se donner un avenir, à condition, toutefois, de ne pas oublier que notre communauté est aussi rurale et que sa richesse proviendra de sa diversité.


40 commentaires:

  1. Anonyme12/22/2016

    Chapeau Bernard Tréhet. De la hauteur et du courage. Merci car moi j'aurais réagi autrement. Un collègue

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme12/22/2016

    C'est même remarquable de pouvoir assumer tout en même temps.Tout mon soutien pour la question familiale.Jean Claude

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout mon soutien pour la question familiale et
      beaucoup de respect pour ton engagement pour la
      collectivité Patrick

      Supprimer
    2. Anonyme12/22/2016

      Du panache mais s'il n'y a qu'un candidat je vote pour vous quand même. Nous savions que GH ne se présenterait pas et qu'il n'aurait pas de représentant. Et vous voulez continuer avec? Bon courage.Un élu du Mortainais.On est bien mal partis

      Supprimer
  3. Anonyme12/22/2016

    Idem en ce qui me concerne. Je ne suivrai pas la position de notre président...
    Avec tout mon soutien pour la suite dans ce grand "machin" et bons voeux de rétablissement à votre épouse.

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme12/22/2016

    Une sortie avec panache. Bravo et merci pour tout. L'aventure continue.
    Salutations
    Un élu

    RépondreSupprimer
  5. Anonyme12/22/2016

    Il est dommage qu'un territoire à dominante rurale soit représenté par un élu citadin bien loin des réalités du territoire.
    Votre candidature aurait pu être le trait d'union entre les 2 avec un premier vice-président issu d'Avranches et sachant qu'il pouvait défendre son pôle territorial avec ses 7 représentants.
    Je ne suis pas élue mais un peu dégoûtée quand même.
    Et pour vous avoir croisé j'ai été surprise de l'incroyable énergie qui vous anime.
    En espérant egoistement qu'il ne s'agisse pas de l'épilogue...
    Valérie L

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme12/22/2016

      Complètement d'accord avec le message précédent. Je peux vous dire que chez moi, dans le sourdevalais, beaucoup d'élus sont dégoutés comme vous.Ce n'est pas la personne qui est mise en jeu mais la dominance d'Avranches sur la ruralité. Excusez moi d'être restée anonyme

      Supprimer
  6. Anonyme12/23/2016

    Bien votre texte monsieur Tréhet. L'unité est importante mais il ne faut pas qu'elle soit qu'une apparence. Je ne vois pas trop comment cette grande structure va pouvoir fonctionner. Des assemblées de 160 élus, c'est une vague fumisterie. Le maire de chez moi n'a pas voulu y aller,ni le premier ni le deuxième adjoint. Ç'est le désintérêt total. E.A.

    RépondreSupprimer
  7. quelle classe! Bravo Bernard Tréhet mais quelle déchirure aussi .La politique n'est pas très belle .J'espère que vous pourrez encore mettre en œuvre vos compétences au sein de la communauté nouvelle .Toutes nos pensées vont vers vous et votre épouse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme12/23/2016

      Idem que Katia, chacun de ses mots pourrait être mien. Tout comme les mots précédents de ces personnes qui vous aiment et admirent. Le sud-Manche perd le grand homme qui l'aurait représenté avec autant d'expérience-terrain que d'Humanisme et de... désintérêt personnel.
      Admiration et force vers vous,
      Réconfort et soutien vers votre épouse.

      Véronique A.




      Supprimer
  8. Bravo monsieur Trehet pour votre décision courageuse. J'espère que le poste de premier vice-président vous sera proposé. Je viens de lire les commentaires, Sourdeval qui s'inquiète d'avranches ?? Mais Avranches c'est aujourd'hui un grand bourg, je vois pas la différence que l'élu soit de Sourdeval, Mortain, St Hilaire, Brecey ou Avranches. L'essentiel est l'équipe qui entoure le President et surtout le projet. Alors un peu de confiance à nos élus et bon vent à la nouvelle communauté ! Un électeur fidèle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme12/23/2016

      Oui, de nombreux maires ruraux, du Mortainais et d'ailleurs s'inquiètent de cette OPA.

      Supprimer
  9. Anonyme12/23/2016

    On ne peut qu'être d'accord avec tous ces commentaires. Ce qui vient de se passer est navrant; on fait confiance et on se trompe. C'est désespérant. Les élus qui vous font confiance sont nombreux mais la jalousie et l'envie sont péchés qui donnent une image de médiocratie à la démocratie. Par contre le bon sens de petits maires ruraux me rassure. Il est possible qu'il s'exprime le 7 janvier. J'en fais partie.

    RépondreSupprimer
  10. Chapeau "bas" monsieur TREHET pour le travail que vous avez accompli et que vous allez encore faire au profit de notre territoire. Vous êtes le seul de nos élus à disposer des compétences et des connaissances économiques qui font et feront "progresser" notre Sud Manche, et vous seul l'avez compris.
    Je suis inquiet pour l'avenir de notre territoire, mais j’espère que la nouvelle équipe prendra enfin conscience de la prépondérance du domaine économique en sachant s'entourer de gens compétents disposant d'une expertise suffisante en ce domaine.
    Mais je craint de ne devoir assister à un combat de coqs tous ergots sortis qui ne saura que nuire aux intérêts de notre territoire. Mais en cette veille de Noël peut être suis je encore en droit de croire au père Noël ?
    Avec tous mes vœux les plus sincères pour cette année 2017 qui se profile.
    E.G.

    RépondreSupprimer
  11. Alain Thomasse, agitateur d'idées !12/24/2016

    Bonjour Monsieur TREHET,
    Merci de votre clarté et de vos actions pour les territoires du Sud Manche !Bon courage pour votre famille et félicitations pour la réunification (obligatoire) du SUD Manche 120 000 habitants,un vieillissement assez fort, merci de vos soutiens pour tous les projets encours et les nouveaux qui pointent ! Emplois des jeunes et formation il y a tant à développer ici. Votre énergie sera toujours d'un grand secours et merci de vos expériences sur votre bassin depuis tant d'années ! bonne chance au futur Président qu'il soit droit et juste ...à bientôt pour de nouvelles aventures la présidentielles est compliquée il faudrait des nouvelles têtes ! humanistes et solidaires

    RépondreSupprimer
  12. Chers amis, vous avez été très nombreux à lire mon dernier article; près de 25OO lecteurs en trois jours; c'est un record. Quelques uns d'entre vous ont mis un commentaire que je n'ai pu afficher soit parce qu'ils citaient nommément une personne, soit parce que leur force allait contre l'unité que je prêche et qu'ils étaient anonymes. Le dernier en date était pourtant très intéressant ; d'autres sont allés sur le même registre. Croyez moi je comprend votre déception mais comme je le dis c'est le prix à payer lorsque l'on se donne à la vie publique, un prix que l'entourage paie parfois différemment quand on n'y prend garde. Je vous remercie pour votre élan et vos témoignages de soutien; plusieurs d'entre vous sont des élus; leur témoignage du travail effectué pour notre réussite économique est un encouragement à poursuivre. Merci encore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme12/26/2016

      Avec autant de soutiens, il est évident que beaucoup espéraient vous voir diriger cette communauté. Le grand Saint Nicolas serait bien inspiré de vous mettre à sa droite plutôt que de s'entourer de saint Hilaire et saint James ! Merci encore pour tout ce que vous faites pour notre secteur...et j'ose espérer que ce n'est pas fini.

      Supprimer
  13. Anonyme12/24/2016

    Bonjour,
    La loyauté est une des qualités d'âme qui me touche au plus profond.

    J'ai la chance d'être entouré de gens respirant cette vertu, dont vous Mr TREHET.

    Parmi les "vedettes" du monde actuel, il y a deux types de personnes :
    - celles qui sont des modèles extraordinaires de loyauté : Mère Theresa, Sœur Emmanuelle, l'Abbé Pierre, Coluche, Frère Roger, ...
    - celles qui dans notre sud manche, précisément, sont tout à l'opposé de cette vertu ... car pour être populaire, il suffit d'être dans l'air du temps, c'est à dire : l'apparence, l'extravagance, l’individualisme, la division, les dents longues, le non respect, le "tout est permis"... je vous laisse en faire la longue liste ... c'est catastrophique.
    Personnellement, je sais que vous vous appliquez à essayer d'être le plus loyal possible.
    Iln’est pas envisageable qu’ un homme de votre qualité, avec des connaissances multiples et diversifiées ne soit pas présent au sein de la nouvelle entité « Mont saint Michel Normandie »,que l’avenir de notre territoire se fasse sans un homme dont les compétences sont reconnues au-delà du sud manche, au-delà du département et même au-delà de la région.
    qui possède un réseau extraordinaire d’industriels et chefs d’entreprises.
    qui avant de penser à lui, fait pour les autres et pense aux autres.
    qui sait rassembler, fédérer, pour l’intérêt de tous, avec un pouvoir de visionnaire.
    Qui aujourd’hui dans la manche a fait plus en termes de développement économique, social, cadre de vie, culture, tourisme, développement durable….. ?
    Mr TREHET, nous comptons sur vous(le nouveau président ne pourra pas faire sans vous).
    Et qui sait, il est déjà arrivé d’être élu sans être candidat… AVIS AUX ELECTEURS qui ne se reconnaissent pas dans ce qui est imposé…
    Je me permets de vous souhaiter de joyeuses fêtes de fin d’année, un prompt rétablissement à votre épouse et une très bonne année 2017…
    Un petit élu du sud manche…

    RépondreSupprimer
  14. Anonyme12/25/2016

    Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  15. Anonyme12/25/2016

    Beaucoup d'élus s'interrogent sur la main-mise de la ville d'Avranches sur la communauté d'agglo et sur les conséquences de cette dominance sur le milieu rural. Le Mortainais est très inquiet. Il est regrettable que les auteurs de la charte n'aient pas pensé ou voulu proposé l'alternance de la présidence ce qui se fait au niveau de l'Europe. Dans trois années ce serait un président d'une communauté rurale. Ce serait prévenir ce qui va se passer car en 2020, faut pas croire qu'il y aura encore une centaine d'élus. Les élections se feront par liste. C'est la mort annoncée de la ruralité

    RépondreSupprimer
  16. Anonyme12/25/2016

    Les difficultés se poseront demain.plus de 100 élus c'est franchement idiot. Les nouvelles générations se souviendront-elles qu'il y avait 15 cantons dans le Sud Manche quand il faudra faire des listes limitées à une trentaine de membres... Peut être plus peut être moins... Quand elles seront politiques, 3 ou 4, ...Seuls les premiers de chaque liste seront pris... Il se peut qu'ils soient tous du même secteur, là où il y aura le plus d'électeurs. On ne se souviendra plus du Teilleul, de Barenton, de Sourdeval, de Juvigny, d'Isigny et d'ailleurs. Bien des communes ne seront plus représentées. Quant à la qualité et à la disponibilité des élus, on rigolera. Ce qui se passe actuellement est l'annonce d'une belle mort de la ruralité avec l'appui de quelques élus ruraux qui ne pensent qu'au présent pour mieux se placer. Je vous dis:on rigolera en 2020.

    RépondreSupprimer
  17. Anonyme12/26/2016

    De tout le sud MANCHE,il me semble que c'est BRECEY qui tire le mieux son épingle du jeu.Il n'y à pas de hasard !... Bravo Mr TREHET.
    Moi aussi je pensais que vous seriez l'homme du consensus à la tête de cette grande communauté de communes le temps d'un mandat. Ce ne sera pas le cas ... et je remarque que vous restez l'homme du consensus malgré tout!.. Chapeau bas ...
    Certains élus ruraux semblent s'inquiéter d'une main mise de la mairie d'AVRANCHES sur cette nouvelle communauté ,les découpages sont ce qu'ils sont et AVRANCHES ne peut à mon sens rester à la remorque sous prétexte que des territoires ruraux y soient englobés .
    J'observe que cette mairie avec des courants différents, marche plutôt bien (il suffit de la comparer à celle de GRANVILLE ... )
    et ça c'est vraiment bon signe .
    Pour revenir à la mort des petites communes , le mal est déjà fait et il faut bien dire que nos campagnes autrefois si riches se sont trop longtemps cachées derrière de médiocres élus .
    Quand à la réforme territoriale, elle est bien sûr faite pour supprimer les petites communes sans qu'il ne le soit dit et c'est cette hypocrisie qui me dégoutte.J'étais conseillé dans une petite commune du canton de LA HAYE-PESNEL qui se retrouve maintenant dans la cdc d'AVRANCHES et dans le canton de BREHAL, cela m'a tellement dégoutté que je ne me suis pas représenté.
    Je penses qu'on aurai dû commencer par faire des communes-cantons avant toutes autres formes d'agrandissements ...
    Maintenant c'est parti et l'écrémage définitif sera pour 2020. Alors!... j'espère que tous les élus de bonne composition vont pouvoir se fédérer avec des visions à long terme pour défendre un bien joli territoire . Il y aura du boulot pour pas mal de monde,et nul doutes que vous: Mr TREHET y prendrez une très large part... réconfort à votre DAME (de COEUR... évidement!)

    un fleuriste discret... Que vous devriez reconnaître .

    RépondreSupprimer
  18. Merci
    Je pense en effet vous reconnaître..
    Une conversation..
    et des bras chargé de fleurs...cordialement BT

    RépondreSupprimer
  19. Anonyme12/27/2016

    Cet ancien élu du canton de La Haye Pesnel a vu juste. Les petites communes rurales sont vouées à disparaître. C'est bien la raison pour laquelle nous sommes inquiets de cette OPA d'Avranches. Ce monsieur parle de Granville qui voudrait dominer la communauté. Les élus ruraux ont vu le coup venir. Il n'empêche que nos OM sur La Haye ont augmenté.C'est nous qui payons pour les autres. Ça va vous arriver aussi si vous harmonisez car les OM sur Avranches même sont près de 150€ par habitant. Avec tous ces containers qui ne donnent pas satisfaction c'est pas étonnant. On n'a pas tout dans les communes rurales mais c'est nous qui trinqueront. A.L.

    RépondreSupprimer
  20. Anonyme12/28/2016

    Soyez vigilants. Ce monsieur a raison. Vous avez vu ce qui s'est passé aussi sur Villedieu Percy pour les ordures. On décide sans en avoir appréhendé les conséquences. Ça pourrait bien étre la même chôse pour l'assainissement et pour l'eau s'il vous prenait l'idée d'aller dans un syndicat départemental. Y en a qui attendent que ça.

    RépondreSupprimer
  21. Anonyme12/28/2016

    Je viens de lire le journal.On fait l'union sacrée.Tout cela semble bien artificiel et signifie qu'on a la trouille d'une candidature de dernière minute. C'est pas impossible. Faut pas croire que le député serait battu d'avance. LC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme12/30/2016

      Dire que c'est l'union sacrée est allé un peu vite en besogne. Les ressentiments vont vite arriver au soir du 7 janvier. Vous avez bien fait de rester en dehors de tout cela. Je peux vous dire que sur l'ancienne communauté d'Avranches les échos ne sont pas favorables. Ça sent les manigances.Y aura de quoi parler au réveillon. A.B

      Supprimer
  22. Anonyme12/31/2016

    On peut penser ce que l'on veut du député, mais lui au moins il n'a pas un ego sur dimensionné

    RépondreSupprimer
  23. Anonyme12/31/2016

    Mais il a la vengeance rivée au corps. C'est dommage. Il a aussi des fidèles, la maire de Genest ayant accepté de d'être son kamikaze en se présentant à la présidence de la nouvelle communauté. Concernant son égo je vous l'accorde mais il est victime de son caractère. Nul n'est parfait. En tant qu'élu je me demande encore pour qui je vais voter car j'en ai marre de toutes ces batailles. Notre territoire vaut mieux que cela. Vous pouviez faire l'unité que vous prêchez. Qu'attendez vous?

    RépondreSupprimer
  24. Anonyme12/31/2016

    Bonsoir
    Juste pour répondre au commentaire ci dessus,vous pouvez être le meilleur prêtre rassembleur au monde;mais si vos "fidéles" ou plutôt "infidéles",se mettent à créer "l'union sacrée divisée" juste pour avoir un poste,que dire et que faire?
    Rester droit dans ses bottes rester soi même comme le fait Mr TREHET.
    Pour le maire de genets,pour être kamikaze,il faut être armé,au fait,c'est quoi son nom?
    Pour le vote,il faudra voter pour celui qui rassemble et qui pense plus à l'intérêt du territoire qu'à son intérêt,son nom est ..........zut,il n'est pas candidat.
    Mais il sera élu et saura nous défendre.
    Meilleurs voeux pour 2017.

    RépondreSupprimer
  25. Anonyme12/31/2016

    M. Trehet était le seul à pouvoir faire la synthèse entre les élus et à mettre son égo de côté pour bosser avec le camp du député car il n'a plus rien à prouver au sud Manche depuis belles lurettes et n'a pas d'ambition politique à moyen-long termes...
    Est-ce que M. Nicolas saura mettre son ego dans sa poche et solliciter le député le cas échéant sur des sujets à traiter sur Paris ?
    Saura-t-il rallier une cause juste derrière son ennemi (ex. Barrages) ?
    Pas sûr qu'il ait les épaules pour çà ; les chevilles etant moins utiles pour ses "cons-citoyens"
    Bon réveillon ou Bonne année (en fonction de l'heure de publication)

    RépondreSupprimer
  26. Anonyme1/04/2017

    Bonjour Monsieur Trehet,

    Visiblement l'un de vos administrés les plus proches (1er adjoint) remet me cause votre loyauté ...

    Au jeu du loyaliste, qui est le plus loyal ?

    bien à vous,

    RépondreSupprimer
  27. Croyez moi la démocratie a ses revers. Le maire adjoint de Brecey a démissionné car il n'a pas été désigné par ses collègues pour représenter Brécey à la nouvelle communauté d'agglomération qui vient d'être créée. Brécey n'a que 2 représentants, le Maire plus un adjoint qu'il a fallu choisir. J'ai donc fait voter le Conseil municipal pour choisir l'un des deux candidats.Ce maire adjoint, malgré tout son engagement et ses qualités n'a pas été choisi. On peut comprendre son immense déception bien qu'il ne s'agisse pas d'un rejet de la personne mais d'un choix lié à ce que l'on attendra du représentant de la commune de Brécey dans la nouvelle collectivité. Tous les élus de Brécey viennent de lui adresser un courrier dans lequel ils lui témoignent leur amitié. La loyauté à l'égard de cet élu que j'apprécie se serait posée de la même manière à l'égard de son concurrent s'il avait été battu d'autant que je l'appréciais lui aussi. Comme je l'ai dit dans cet article, la vie publique a un prix à payer. Cela dit la commune de Brécey qui a 2160 habitants n'a que deux représentant alors que des communes nouvelles de 900 habitants en ont trois. Une autre de 2000 habitants en a 7. Ce sont nos parlementaires qui en ont décidé ainsi à l'assemblée Nationale et au Sénat. Nous aurions pu faire aussi un accord local comme je l'ai souhaité mais cela a été refusé par des maires de communes mieux dotées.C'est ainsi nous vivons les conséquences de telles inepsies.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme1/07/2017

      ..de telles inepsies. Oh, Bernard ....
      INEPTIES

      Supprimer
  28. Anonyme1/05/2017

    Comment se peut-il que Brécey avec 200 habitants de plus que l'autre ait 5 représentants de moins ?? Nos voix sont moins importante ? :(

    RépondreSupprimer
  29. Tout simplement les lois sont nulles.Quand on fait des réformes à la hache pour exister, sans en étudier les conséquences, on arrive à cela.... Et comme l'égoisme territorial existe, Il est difficile de changer les choses. C'était pourtant possible

    RépondreSupprimer
  30. Anonyme1/05/2017

    Dès que certains sont contrariés,ils passent par la presse qui s'en amuse.
    Premier revers pour cet homme au demeurant sympathique,mais qui ne semble pas apprécié la démocratie par le vote.
    Cela peut faire peur quand on sait qu'il a été maire.
    Stop au "caca nerveux" un peu de bon sens,de réfléxion,et ce n'est pas parce qu'on subit un revers qu'on laisse tout tomber.
    Il trahit de ce fait les élécteurs qu'ils l'ont élu.
    La trahison n'est pas synonyme de démocratie.
    Accuser son maire semble un peu léger,pourquoi de positionner pour l'un ou l'autre?sauf dans le monde dictatorial.

    RépondreSupprimer
  31. Anonyme6/02/2017

    Un prix à payer...nous apprenons que la note est salée. Il fallait s'en douter. C'est triste!

    RépondreSupprimer